Contact to us

PMP, acteur conseil en stratégie et transformation au service des directions financières

Conseil en stratégie et approche business : notre différenciant pour les fonctions finances

PMP est un cabinet de conseil en stratégie créé en 2003 et regroupant près de 130 collaborateurs. Nous associons des expertises sectorielles (télécommunications, mobilité / transports, énergie, institutions financières, culture / média) et fonctionnelles (digital / e-commerce et fonctions finance) au service des enjeux stratégiques et de transformation des dirigeants. 

Nous intervenons auprès des directions financières pour renforcer leur impact dans l’éclairage et la déclinaison des orientations stratégiques mais aussi dans le renforcement de leur valeur ajoutée, notamment en tirant profit des données et des outils digitaux. 

Notre expertise se nourrit de la variété des environnements dans lesquels nous intervenons : acteurs publics et privés, grandes entreprises et start-ups, entreprises en croissance ou retournement. 

Nos équipes mènent également un travail de recherche afin d’être toujours apporteur d’innovation. Cela passe par la veille organisée avec notre DataLab sur les solutions IT du marché, par l’animation d’un écosystème de start-ups innovantes, par la réalisation d’études thématiques et l’animation de cercles de réflexion (étude menée avec l’ESSEC sur l’avenir du contrôle de gestion, publications et évènements sur les liens entre Finance et RSE). 

Nos interventions se concentrent sur quatre types de problématiques :  

  • Eclairer les décisions stratégiques 
  • Piloter la mise en œuvre de la stratégie
  • Renforcer l’efficacité et la valeur ajoutée de la finance 
  • Ouvrir de nouveaux champs autour du digital et de la donnée  

Des champs d’investigation du DAF en 2021 : RSE et digitalisation

Au-delà de nos accompagnements en transformation, nous nous sommes spécialisés dans deux thématiques de niche :  

  • Les liens entre finance et RSE : Comment les fonctions finance peuvent se saisir des enjeux RSE et devenir moteurs dans la stratégie RSE et l’exécution de celle-ci ? Comment peuvent-elles contribuer à créer de la valeur financière ET extra-financière au travers d’un pilotage de la performance intégrée ? Nous avons construit une approche sur le pilotage de la performance intégréeainsi qu’une formation à la RSE spécialement établie pour les financiers. 
  • La performance technico-financière des DSIbenchmarking quantitatifs des ratios économiques et opérationnels d’une DSI spécialisés par secteursévaluation de la performance de projets de développement précis (coûts du projet vs. performance du marché), appréciation de la qualité des services rendus et de l’organisation pour le delivery (méthode agile, etc.). Ce diagnostic holistique permet d’établir les fondations d’un plan de recommandations. 

Nous intervenons d’ailleurs en tant qu’experts au salon Finance Revolution le 20 mai 2021 lors de la table ronde « Concilier RSE et digitalisation », à la croisée des chemins entre RSE, finance et DSI.  

Un appui technologique avec le DataLab PMP au service des enjeux business 

En plus de spécialités sectorielles et stratégiques, PMP dispose d’un Data Lab. Cela :  

  • Permet d’être au fait des dernières innovations technologiques en matière d’analytics, de Big data et de Robotics, 
  • Démultiplie la valeur des analyses de PMP, et propose aux organisations un accompagnement dans la compréhension et la mise en œuvre de nouveaux business ou modèles opérationnels​ 

L’accompagnement stratégique de PMP peut s’appuyer sur l’analyse de données, en fondant l’architecture d’analyse que les consultants financiers utiliseront pour associer quantitatif aux méthodes qualitatives (interviews, ateliers et benchmarks). 

A titre d’exemple :  PMP a accompagné un leader de la distribution dans sa politique de pricing et sa mise en œuvre opérationnelleL’entreprise disposait de millions de prix magasins concurrents à jour mais l’inexpérience dans la manipulation de données volumineuses et l’utilisation d’outils d’analyse dépassés ne permettaient pas, jusqu’icila pleine exploitation de la richesse de ces données de prix. PMP a pu faire gagner des centaines de milliers d’euros sur des produits dépositionnés et a accéléré la transformation digitale de la société en lui mettant à disposition l’application créée pour l’occasion. Afin que les équipes internes soient aussi autonomes que possible, PMP a fourni une application web pour le rechargement automatisé des mises à jour de données, ainsi qu’une application d’audit des données pour pister les écarts entre deux périodes et comprendre les évolutions des indices agrégés. 

Telle est notre conception d’une analyse stratégique, utilisant la data, l’analytics financier et opérationnel à grande échelle et la conduite du changement au service d’objectifs business. 

PMP : Process mining et RPA au service de la performance intelligente Par Olivier Leroy – Responsable LAb32, le DataLab PMP 

Le process mining ouvre de nouveaux champs pour la recherche de performance 

Le Process Mining est une nouvelle approche de compréhension des processus de l’entreprise basée sur les données. Il rend possible une approche intelligente de l’amélioration de la performance opérationnelle et financière en utilisant le plein potentiel de la technologie et de la science des données. Il permet de réduire de 20 à 30% les coûts liés à l’inefficience opérationnelle des processus. 

On estime que le taux d’équipement des entreprises dans le monde en matière de Process mining début 2022 sera de 15%, avec une tendance à la démocratisation. 

Historiquement, la science des processus est une approche top down basée sur l’expertise, la modélisation, et l’interview. Avec la solution technologique de Process Mining – lecture des actions opérées dans les outils transactionnels type ERP et CRM – on complète la connaissance du processus par une vision bottom up reposant sur les données. Même sans modèle préalable du processus cibleil est alors possible de mener des analyses d’optimisation et d’automatisation. 

 Le Process Mining est en quelque sorte l’équivalent de la Data Vizualisation appliquée au processus. Plus qu’un outil, il s’agit d’un champ d’investigation central pour les entreprises data driven, qui participe à la fluidification de l’intégration continue des données. 

 En 2021, c’est la brique technologique dont il convient de se doter pour accélérer sa transformation digitale. PMP a mis l’accent sur l’intérêt de cette technologie pour compléter la panoplie des outils d’automatisation et de gestion des processus, la finance opérant sur une variété de processus opérationnels (P2P, O2C) et analytiques (tableaux de bord, reportings, analyse ad hoc) 

Process mining, RPA et redesign lean des processus : le trio gagnant de la performance intelligente  

PMP présentera au salon Finance Revolution son point de vue sur la thématique du lien entre RPA et Process mining (19 mai 2021), aux côtés de la direction des centres de services partagés de Safran, le CSP Safran étant reconnu comme un leader en matière d’industrialisation et d’efficience opérationnelle des processus. 

Il est indispensable de bien positionner le process mining vis-à-vis de la RPA notamment.  Les deux technologies sont complémentaires.  

La RPA est un outil d’exécution qui prend en charge le travail de l’humain sur des tâches simples, rébarbatives, chronophages et répétitives. Chaque robot est dédié à une seule opération sur une chaîne de traitements qui en compte des dizaines. Le RPA répond à la question : « qui va faire ? ». 

Le Process mining est un outil d’analyse. Il n’exécute pas une partie du processus, il supervise le processus dans son entièreté, autrement dit « de bout en bout ». Il répond à la question « comment fait-on ? ». Grâce à l’analyse des temps de parcours entre étapes, ou à la décomposition du processus global en variantes (suite d’étapes), les points durs sur lesquels accentuer les efforts sont identifiés de façon factuelle et exhaustive. 

Le RPA se limite à l’amélioration par l’automatisation tandis que le process mining peut amener à des optimisations ciblées comme l’identification d’un processus à redesigner. LProcess mining correspond à une approche holistique qui quantifie rapidement les impacts des évolutions du processus, rendant très agile son pilotage. Il entraîne une accélération des prises de décision sur le plan d’actions à mettre en œuvre pour améliorer le processus. 

Une recherche de performance… sans oublier le contrôle interne 

Avant d’optimiser et de chercher la performance, la première étape consiste à établir un constat factuel du déroulement des processus. En ce sens, le process mining permet de visualiser les étapes du processus et leurs écarts par rapport à une procédure standard. Il permet de mettre des chiffres derrière des étapes de processus : détection des anomalies, de la non-qualité, des problèmes majeurs de contrôle interne. Le process mining est ainsi un allié redoutable pour assurer des taches comme l’absence de double paiement ou le paiement dans les temps des fournisseurs. 

 

Leave a Reply