Contact to us

Comprendre le process mining et son impact sur le pilotage des processus financiers

Saviez-vous que 86% des managers estiment que les process et les décisions qui en découlent sont un véritable frein à la croissance* ? 

Comment expliquer que les processus censés fluidifier et rationaliser une activité pour plus de performancesont souvent perçu comme inefficaces et inadaptés à la réalité opérationnelle ? 

Le process mining est une nouvelle approche de compréhension des processus de l’entreprise. Pour mieux comprendre ce nouveau « buzzword tech », nous pourrions parler de BPM (Business Process Management) version 2.0 

Le BPM est une approche traditionnellement top down basée sur l’expertise, la modélisation, et l’interview. Avec la solution technologique de process mining – (lecture des actions opérées dans les outils transactionnels type ERP) – on complète la connaissance du processus par une vision bottomup reposant sur les données.  

Le process mining est en quelque sorte l’équivalent de la dataviz appliquée au processus.  

Il a la vertu de réduire drastiquement les coûts masqués liés à l’inefficience opérationnelle des processus stratégiques. 

Le process mining, dans sa dimension outil, sert 3 types de population :  

  • Il est au service des managers qui embarquent dans leur périmètre des processus fondamentaux dont la bonne marche revêt un intérêt critique. Le process mining permet au manager de découvrir soudainement les rouages complexes de la réalité du processus et d’en tenir compte dans ces décisions opérationnelles quotidiennes, lui offrant une acuité et une réactivité inégalée. 
  • Il est une assistance opérationnelle pour l’opérateur dont le travail de priorisation va être faciliter par des suggestions de priorisation de traitement fonction de la nature de l’optimisation générale souhaitée. Par exemple éviter les retards de paiement ou éviter de déclencher une intervention terrain infructueuse.  
  • Il est un allié de la DSI lorsqu’il sert à organiser en masse l’automatisation des tâches selon leur importance pour le métier.  

Le process mining est universel. Il peut être appliqué à n’importe quel processus financiers (P2P, O2C,etc..) pour peu que ce dernier soit digitalisé 

Les questions auxquelles répond le Process Mining : 

Les analyses spécifiques sont liées à des questions de performance du processus très liées au contexte de l’entreprise : 

  • Mon processus est-il fluide et simple ? 
  • Les temps de chaque tâche sont-ils conformes au schéma initialement prévu ? 
  • Quel est la part de travail répété ? Peu efficace ? 
  • Peut-on automatiser des tâches pour accélérer le traitement et délester les équipes d’opérations de saisie rébarbatives ? 
  • Y a-t-il des goulots d’étranglement dans mon processus ?

Dans notre Livre Blanc vous découvrirez les cas d’applications permettant de mettre à profit tous les avantages du Process Mining. 

Téléchargez ici le livre blanc : 

https://livejourney.sharepoint.com/:f:/g/EjX8B40POJlCqCx2pQeya4EBt3eh5RdoMpU8HIlSRiCY2A?e=E5kAGq

 *Selon la HBR 

Leave a Reply